Description et Symptômes

Le Trouble de la Personnalité Limite (TPL, appelé aussi trouble borderline, personnalité limite, état limite ou trouble de la personnalité émotionnellement labile) est un trouble psychologique et psychosocial sévère et fréquent (1,5 à 3% de la population générale), dans lequel les personnes présentent une difficulté très importante à réguler leurs émotions et leurs comportements.

La vulnérabilité émotionnelle est la partie biologique de la maladie :

  • hypersensibilité
  • hyper-réactivité
  • lent retour à la normale.

Voici les 5 dérèglements caractéristiques des TPL. Ces dérèglements sont lents à percevoir, mais au final très déstructurants pour le malade et ses proches. On parle de dérèglement quand la personne est hors de contrôle, pas simplement bouleversée ou fâchée, mais bien hors de contrôle.

    1. Dérèglement des émotions (très différent des troubles de l’humeur des bipolaires) ;
    2. Dérèglement des relations (ces dernières sont souvent chaotiques et ce n’est donc qu’après des échecs répétés que le dérèglement pourra être décelé) ;
    3. Dérèglement de l’image de soi (apparaît plus nettement à partir de l’adolescence) ;
    4. Dérèglement des comportements (pas toujours simple de faire la différence entre un comportement bizarre ou différent et un trouble bien réel) ;
    5. Dérèglement cognitif (scolarité et vie professionnelle en dents de scie avec des points de cristallisation lors de l’entrée en maternelle, du passage en CP, en quatrième, au lycée, ou encore au moment du bac ou du premier emploi…).

    Et ce n’est généralement qu’après avoir subi cette accumulation de dérèglements que l’on commence à se dire que quelque chose ne fonctionne pas de manière classique.

    Au final, les problèmes rencontrés par les personnes qui souffrent du TPL se manifestent par des émotions très intenses et changeantes (comme la honte, la colère, la tristesse ou l’anxiété), des relations chaotiques, une forte impulsivité, un sentiment instable de l’image de soi, des tentatives de suicide et/ou des automutilations, des craintes d’abandon et un sentiment chronique de vide.